Vous entendez beaucoup parler des risques du tabagisme pour la santé mais que se passe-t-il lorsque vous cessez de fumer ?

Souvent, les fumeurs croient que les dommages causés aux poumons sont irréversibles et ce n’est pas tout à fait exact. En fait, cela dépend de quels dommages. Bien sûr, vous arrêter de fumer ne réparera pas les dommages physiques qui sont déjà installés, comme un cancer par exemple. Pourtant,  les bienfaits de l’arrêt du tabac sur votre santé sont incontestables.

Vous vous dites peut-être même que c’est totalement inutile d’arrêter. Et si vous aviez-tort ? En effet,  les capacités du corps à se réparer après l’abandon de la cigarette sont bénéfiques sur plusieurs points. Et la bonne nouvelle, c’est que vous en ressentez les bénéfices immédiatement après avoir fumé votre dernière cigarette.

A ce sujet d’ailleurs, Le magazine Le Point, dans cet excellent article  fait état d’une étude sur les changements génétiques dans les cellules observés par des chercheurs. Si vous fumez depuis longtemps, vous pensez peut-être qu’il est trop tard pour vous d’arrêter de fumer maintenant.

Alors, pourquoi attendre de jeter votre cigarette ?

Regardez les bienfaits que va vous apporter l’arrêt du tabac

Après 20 minutes

En moins de temps qu’il n’en faut pour l’imaginer, votre corps entre déjà dans un processus  de mieux-être.  Votre pouls commence à retrouver une pulsation normale. Votre tension artérielle s’équilibre. Vos mains et vos pieds se réchauffent et retrouvent leur température habituelle.pulsation normale du cœur après avoir arrêter de fumer

Après 8 heures

Après huit heures de vie sans fumée, le taux de monoxyde de carbone dans votre sang diminue et le taux d’oxygène commencer à se normaliser. Si bien que les tissus de votre corps et vos cellules sont davantage oxygénés.

Mais qu’est-ce que le monoxyde de carbone ? C’est un gaz (CO) incolore, inodore, très toxique qui est inhalé via la fumée de cigarette. Ce gaz passe très rapidement dans le sang et se fixe aux globules rouges. De fait, il prend la place de l’oxygène. Si bien que cela cause des problèmes comme dans les muscles entre autre, ou le cerveau  qui ne reçoivent pas l’oxygène dont ils ont besoin.

Après 12 heures

Victoire ! Votre niveau de monoxyde de carbone retrouve sa normalité. Ce qui soulage votre cœur. Car maintenant, il n’a plus besoin de pomper aussi fort pour apporter de l’oxygène à votre corps.

Dans les 24 heures qui suivent

Si vous fumez beaucoup, du style un paquet par jour,  les risques de crise cardiaque sont augmentés. 

En effet, la fumée de tabac provoque une compression des vaisseaux sanguins dans le corps. Lorsque la fumée est éliminée, la compression diminue petit à petit. Et de fait, cette diminution de compression  entraîne une baisse de la pression artérielle, du pouls et de la température corporelle.

Cependant, soyez tranquille car après un jour seulement de cessation du tabac, les risques diminuent déjà.

Autre point important : Au bout de 24 heures, la nicotine dans votre sang aura chuté de près de 95%.

Après 48 h

Faites-vous plaisir !

Offrez-vous un bon repas car vous commencez à retrouver les sens du goût et de l’odorat. En effet,  les cellules des terminaisons nerveuses endommagées s’auto-réparent ce qui permet à vos récepteurs du goût et de l’odeur une amélioration tangible.

repas en famille sans tabac

Votre corps commence le grand nettoyage. Vos poumons expulsent le mucus et autres résidus laissés par la cigarette. Mais hélas, comme pour toutes bonnes choses il y a le revers de la médaille.

De 3 jours à 2 semaines

Tandis que votre corps se régénère et retrouve une meilleure santé c’est le moment où les symptômes de sevrage les plus difficiles apparaissent :

  • Anxiété 
  • Irritabilité
  • Colère
  • Fringale
  • Fatigue
  • Maux de tête
  • Ennui
  • Déprime.

Rassurez-vous !  Ces symptômes sont normaux et vont disparaître progressivement. Et très vite, les avantages de l’arrêt du tabac vont prendre le dessus.

Cependant, faites preuve d’une grande vigilance. En effet, c’est dans cette période qu’il vous faut absolument résister à la tentation, qui peut encore persister, d’allumer une cigarette. Cela aurait comme effet d’anéantir l’arrêt du tabac que vous avez mis en place. Les alvéoles de vos poumons commencent à se détendre et produisent beaucoup moins de mucus. Par conséquent, votre respiration est plus ample, ce qui vous donne plus d’énergie.

Eurêka ! votre corps a maintenant éliminé toute la nicotine.

De 2 semaines à 3 mois

Même si vos envies de fumer sont très atténuées elles peuvent être encore là. Cependant, il vous est plus facile de les contrer car vous observez de plus en plus une nette amélioration dans votre respiration. En conséquence, votre énergie s’accroît de jour en jour. Vous pouvez noter que votre sensation de fringale diminue. 

Et pour vous motivez à garder le cap,  pensez à l’argent que vous économisez. Vous pouvez même projeter à quoi vous allez l’utiliser.

Les symptômes de sevrage (notamment colère, anxiété, dépression, difficulté de concentration, insomnie et agitation) disparaissent. Par conséquent, vous retrouvez plus de tranquillité et de sérénité.

Vous constatez également diverses améliorations au niveau de la fonction pulmonaire. Notamment au niveau des poumons ce qui  permet d’atténuer tout essoufflement et par là-même augmente votre énergie.

   régénération des poumons après arrêt tabac

De 3 à 9 mois

La toux et les rhumes diminuent. Et ceci, grâce aux minuscules projections dans vos voies respiratoires, appelées cils, qui ont repoussé. Et cela facilite l’élimination des débris et du mucus de vos poumons.  De plus, c’est signe que vos poumons se renforcent. En outre :

  •  Votre système immunitaire se renforce. De fait, votre corps est plus apte à combattre les infections et les virus.
  • Votre voix s’éclaircit, elle est moins rauque, moins grave.
  • Le risque de maladies cardiovasculaires est réduit de moitié.
  • Votre corps retrouve maintenant toute son énergie. En conséquence, vous pouvez faire du sport, de la marche, monter les escaliers sans ressentir d’essoufflement ou de fatigue.

famille devenue sportive depuis qu'elle ne fume plus

De 5 ans à 10 ans

C’est rassurant !

  • Vous éloignez les risques de cancers de moitié.
  • Le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) devient comparable à celui d’un non-fumeur.

De 10 ans à 15 ans

Formidable ! Les risques de cancers du poumon et de problèmes cardiovasculaires sont semblables à celui d’un non-fumeur. C’est comme si vous n’aviez jamais fumé. 

Arrêter de fumer augmente vos chances de vivre plus longtemps et en meilleure santé. Tous ces bienfaits sont donc une incitation à l’arrêt du tabac.

Et le plus tôt vous arrêtez de fumer le plus tôtvotre corps peut commencer à se réparer.

Alors, pourquoi vous priver de retrouver une super forme ? Qu’en pensez-vous ? Téléchargez le guide gratuit Partagez cet article si vous l’avez apprécié

50%
Veuillez saisir votr prénom et votre email pour recevoir immédiatement le guide offert

- OU -

Se connecter avec Facebook

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.
Veuillez saisir votre prénom et votre email pour recevoir immédiatement le Guide par email

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.